Anglais Espagnol Italien

La Basilique

 

L'actuel temple baroque, joyeu du baroque aragonais, possède d’énormes dimensions propre des grandes constructions byzantines ce qui lui donne majesté et monumentalité.
La basilique est Monument National depuis 1904. Elle possède le titre de Basilique Mineure (les quatre majeures se trouvent dans la ville de Rome) et celui de Cathédrale.
Le dessin extérieur fut initié par Philippe Sanchez, mais finalement le projet fut développé par l'architecte de Charles II, Philippe Herrera « El Mozo ». Ce dernier conçut la forme et construisit sa façade principale. Finalement, c’est le maître Ventura Rodríguez qui donne à la basilique son aspect actuel, en remodelant le tracé et en rajoutant des tours et des coupoles.
L'intérieur, solennel et d'une grande beauté, accueille des œuvres très importantes, comme le retable plateresque de l’autel central de Damián Forment, le Chœur (grilles, stalles et un orgue, l'un des plus beaux d’Espagne), ou les belles peintures des coupoles du génial Francisco de Goya.


Le retable centralLe ChoeurLe "Humilladero"La Coupole "Regina Martyrum"



Les peintures de Goya qui peuvent être contemplées sur les coupoles constituent une représentation dédiée à la dévotion religieuse. Une "Adoration du nom de Dieu" est une fresque de claire influence italienne. "Regina Martyrum" est en contrepartie une peinture innovatrice et imaginative, très expressive, l'une des œuvres religieuses les plus importantes de Goya qui le consacrera d'une manière définitive comme un grand peintre. Curieusement, à peine achevée, elle reçut des critiques assez dures.
L'autre lieu plus important à l'intérieur de la basilique est le « Humilladero », derrière la Sainte Chapelle, une cavité par laquelle la Colonne Sainte (Pilar) apparaît et où les fidèles s'agenouillent pour l'embrasser. Le Pape Jean Paul II a réalisé le même geste le 10 octobre 1984.

 


Retourner