Anglais Espagnol Italien

Goya dans Le Pilar

Francisco de Goya y Lucientes est indubitablement un des plus grand peintres de tous le temps, un génie que est arrivé á l'Histoire de la Peinture Universelle avec un style trés personnel et différent.  À côté de Velázquez e Picasso, on peut parler du trois de grandes peintres espagnols.
Né le 30 mars 1746 à Fuendetodos, village proche de Saragosse, où son père est maître doreur, Francisco de Goya y Lucientes entre probablement vers douze ans dans l'atelier du peintre Juan Ramírez, et fréquente ensuite celui de José Luzán.

A dix-sept ans, Goya part pour Madrid, où il concourt pour une bourse de l'académie San Fernando : premier échec, suivi d'un autre, trois ans plus tard. Goya fait alors le traditionnel voyage à Rome.
En 1771, de retour à Saragosse, il reçoit une commande d'importance, la décoration d'un plafond de la basilique Nuestra Señora del Pilar. L'année suivante, il exécute des peintures pour la chartreuse d'Aula Dei. Sept vastes compositions habillent les murs de l'église. Les figures monumentales modelées par larges plans lumineux se dressent dans un espace projeté vers le spectateur. Toutes les scènes, tirées de l'Évangile selon saint Luc, s'animent avec une simplicité de moyens qui annonce déjà les œuvres de la maturité.

Les peintures de Goya qui peuvent être contemplées sur les coupoles constituent une représentation dédiée à la dévotion religieuse. Une "Adoration du nom de Dieu" est une fresque de claire influence italienne. "Regina Martyrum" est en contrepartie une peinture innovatrice et imaginative, très expressive, l'une des œuvres religieuses les plus importantes de Goya qui le consacrera d'une manière définitive comme un grand peintre. Curieusement, à peine achevée, elle reçut des critiques assez dures.
En 1774, Goya retourne à Madrid. À dix-huit ans produira trois séries de cartons de tapisserie dont il domine peu à peu les impératifs techniques.  Les scènes populaires, la chasse, la pêche sont les sujets de ces huiles, appréciées par le roi. Cette activité au profit de la Manufacture est mal rémunérée, et Goya poursuit parallèlement une carrière de portraitiste, dont le succès étonne parfois.
En 1780, Goya est nommé académicien de mérite à l'Académie de San Fernando et 5 années aprés est nommé directeur adjoint.. Le 25 juin 1786, Goya est nommé peintre du Roi d'Espagne par Carlos IV.
Aprés une grave maladie que le ferat tomber sorde, il abandonne sa charge de directeur de la peinture à l'académie de San Fernando et commence à graver les " Caprices " (" Los Caprichos "). Il continue de peindre : autoportraits, estampes énigmatiques (' Disparates'). En 1824, craignant pour sa vie et celle de sa famille, Goya le libéral s'exile en France, d'abord à Paris puis à Bordeaux, où il peint jusqu'à sa mort l'année suivante. D'abord peintre talentueux et frivole, Goya devient ensuite un témoin engagé des événements de son époque : son style et ses thèmes auront constamment évolué au fil de sa vie. Pionnier de l'art moderne, sa proximité avec le peuple en a fait l'un des artistes les plus populaires en Espagne. Goya meurt à Bordeaux le 16 avril 1828.

Adoration du nom de DieuRegina Martyrum

Retourner