Anglais Espagnol Italien Catalan

L'église (le nouveau sanctuaire)

L'église du Sanctuaire de Meritxell dispose du titre et la dignité de 'Basilique Mineure' accordé récemment par le Pape François. Le titre de 'Basilique Mineure' est une distinction qu'est attribué directement par le Pape à ces églises que, en attention à leur histoire, culture et vie liturgique et pastorale, sont spécialement significatives. Cette reconnaissance fait ressortir, encore plus, l'espace de culte plus important de la Principauté.

Nuevo santuario

La nuit du 8 au 9 septembre 1972, quelques heures après avoir célébré la fête de la sainte patronne, un incendie détruisit pratiquement tout le sanctuaire (édifice, retables, autels, objets, image, etc.) en ne laissant intacts qu’une partie de la façade de l’église et quelques murs. Ce même jour, le 9 septembre, le Conseil Général décida de reconstruire le sanctuaire dans sa totalité.
La construction du nouveau bâtiment fut confiée à l’agence de l’architecte Ricard Bofill (avec la participation de ses disciples Mariona Ridaura et Stéphanie Sansa). Lors des conversations sur sa reconstruction, les agences des architectes Moragues et Bohigas-Martorell-Mackay furent aussi prises en considération.

Le projet de Bofill fut chargé de transmettre grandeur monumentale et force religieuse et il fut réalisé selon trois principes fondamentaux très clairs : foi, identité et culture. Tous ces concepts devaient s’intégrer dans le paysage, étant au service de la religion et de la culture. L’architecte projeta initialement un grand ensemble, avec des bâtiments et des éléments qui à la fin ne furent pas construits.


L’édifice actuel fut inauguré en 1976
. Il s’agit d’un sanctuaire de conception moderne, éclectique, étant donné que, comme le signalent certains spécialistes, sa construction évoque d’autres constructions de différentes époques. Pour certains de ces spécialistes, la tour du clocher rappelle celle de nombreux monastères médiévaux construits dans le sud-est de l’Europe. Ils y trouvent aussi des similitudes avec l’art islamique étant donné les grandes ouvertures visibles du sanctuaire et la présence d’eau dans le cloître des miroirs. Ces deux facteurs renforcent la tentative de créer une harmonie entre l'œuvre de l'homme et l'environnement qui l'entoure. D’autre part, les grands arcs en pierre blanche et ardoise évoquent quelques-uns des arcs qui survécurent à l’incendie et qui faisaient partie de l'ancienne église.

Nuevo santuario
Cependant, l’interprétation réalisée depuis l’atelier de l’architecte, en adaptant à l’œuvre le passé architectonique pyrénéen, est le résultat de « l'interprétation des principes théoriques de l’architecture romane encadrée dans une conception moderne ».
À l’intérieur de l’église, dans le fond, se trouve la reproduction de la sculpture romane de la Vierge de Meritxell, œuvre de Sergi Mas, réalisée selon les canons de l'œuvre romane disparue après l'incendie.

Interior iglesia


Au centre de l’espace se dresse l’autel, de forme circulaire, et nous pouvons observer, dans la partie supérieure, les représentations des sept Saints titulaires des paroisses andorranes. La présence de ces saints dans l’église témoigne de l’importance de Meritxell comme sanctuaire national.

L’ensemble du Sanctuaire de Meritxell a été déclaré d’Intérêt culturel par le Gouvernement d'Andorre.
Visites guidées gratuites de mai à octobre, réservation à l’avance au tél. +376 726 109.

 

VISITE VIRTUELLE 360º


Retourner