Anglais Espagnol Italien

Saint Josemaria Escrivá de Balaguer

Josemaría Escrivá de Balaguer est né à Barbastro (Huesca, Espagne) le 9 janvier 1902. Quand il avait 2 ans, il tomba gravement malade et, sans espoir de rétablissement, ses parents ont prié la Vierge en lui confiant sa guérison. Quelques mois après, après une guérison surprenante, les parents sont allés en pèlerinage jusqu'à l'ermitage de Torreciudad en Action de grâce.

En 1915 sa famille s'installe à Logroño, où son père a trouvé du travail. En 1918, Josémaria comprend que Dieu veut quelque chose de lui, sans savoir toutefois de quoi il s'agit. Il décide de se donner entièrement à Dieu et de devenir prêtre. Il pense qu'il sera ainsi plus disponible pour accomplir la volonté divine. Il commence ses études ecclésiastiques à Logroño puis, en 1920 entre au séminaire diocésain de Saragosse.
À Saragosse il reçoit l'ordre sacerdotal et par la suite il s’installe à Madrid. En 1928 il fonde l'Opus Dei. Avec la guerre civile, il fuit en France, pour revenir par la suite et fixer finalement sa résidence à Rome. Il obtient le doctorat en Théologie et il est nommé prélat d'honneur de Sa Sainteté.

Poussé par son amour à la Sainte Vierge, il projette la construction d'un nouveau sanctuaire à Torreciudad. Le projet en cours, il visite le chantier en 1970 et en 1975 (un mois avant son décès). Il meurt à Rome, le 26 juin 1975. Des milliers de personnes qui se sont approchées du Christ et de l'Église grâce à son travail sacerdotal, à son exemple et à ses écrits pleurent sa mort. Un grand nombre de fidèles demande au pape d'ouvrir sa cause de canonisation.

Le 17 mai 1992, le pape Jean Paul II élève Josémaria sur les autels au cours d'une cérémonie de béatification à laquelle participait une foule immense de pèlerins, à Rome. Il a été canonisé le 6 octobre 2002. Son corps repose dans une urne située sous l'autel de l'Église de Sainte-Marie de la Paix de Rome.




Retourner